dimanche 16 juin 2019

Petit Poupet

2h30 à me battre pour monter puis contre la brise. Mais sympa. Remonter le vent avec ma Mentor, impossible. Après 2 essais je renonce. pas assez de pénétration. Avec mon ami Philippe Kreukreu.

Au plaf au-dessus du déco NE au sud du Poupet. Même accéléré à coin je ne passe pas le col à gauche (du Poupet).




samedi 15 juin 2019

VENDREDI 14 JUIN: tentative de Dôle au coucher de soleil

... on est redescendu à pieds. Contrairement aux modèles, le foehn a sévi plus longtemps. 60kmh à 21h20, on laisse tomber. Mais sympathique balade avec mon ami Kreukreu.







jeudi 13 juin 2019

MERCREDI 12 juin: St-Cergue puissant et Charézier

Lien de FB:

St-Cergue, une heure bien puissante avant midi

Pour une fois je fais l'inverse: je copie le post de FB sur mon blog.


mercredi 5 juin 2019

Petit St-Cergue d'après-midi stable

1400 max, air désagréable,  thermique désirant s'émanciper mais freiné par la stabilité. Donc pète-sec. Je persévère un peu, mais au pied de la Barillette, Vesancy semble encore loin dans ces conditions. Pas envie de batailler plus. Je rentre à Givrins. Là, les thermiques de plaine sont bien plus sympa. Dommage de devoir les quitter à 1050m ! 1h20 avec Henry. Après, on va rendre visite notre ami Philip de Boer dont la malléole transpire dans une coque en plastique pour encore 6 semaines. Un rosé sympa suivit d'un p'tit limoncello (ou 2, ou 3...).



Le domaine Schumacher à gauche, ma petite maison à droite... un monde de différences


lundi 27 mai 2019

Dôle en soirée... plutôt ratée

Moins nuageux que prévu, je renonce au Salève: restons chez nous!
Montée à pied, 35'. Le vent n'est pas extrême, mais rafaleux, et tonique, dû au gros gradient de température. Pas pressé, les modèles signalent un net faiblissement. Je prends quelques photos. Mais le vent forcit à 28-39km/h. Je me dis que ça va baisser. Et ce qui baisse pour commencer, c'est le plafond. Groumpf! D'abord la boule de La Dôle, puis mon déco sous les petits arbres de la crête. Le vent faiblit vraiment après plus de 2h d'attente, mais c'est bouché. Une ouverture et je fonce. Plus grand chose à faire, je vole 7 minutes. Re-groumpf! Ouiiiiii, je saiiiiiis, au Salève Séb fait 40 km...
Pas une photo en vol :-/







samedi 25 mai 2019

Entretien des sites du CVLDôle, et vol avant l'orage

A 9h on se scinde en 2 groupes: 1 pour St-Cergue et 1 pour la Barillette. Il y a 5-6 personnes par groupe. Belle participation, ça faisait longtemps qu'on n'avait pas vu autant de copains du CVLD en même temps:

KREUKREU - JORG - LUCA - JOSE - LIONEL - HENRY - CHRISTIAN - VALENTINO - ETIENNE - RICKLI 1 & 2 - SERGEY - DOMINIQUE - PASCAL M. - RAPHAEL -  et votre serviteur. On a même croisé Ruru en buvant la bière après.

Ayant dû céder mon sécateur et ma scie à ceux qui n'ont pas emmené leur outil, je me retrouve désoeuvré sur le déco où il n'y avait de toute manière pas grand chose à faire. Le soleil, la brise, les hirondelles, les cums qui gonflent, et même les copains qui me poussent... je me sens dans l'obligation d'aller tâter la masse d'air à 10h00. Histoire de voler jusqu'à la Barillette pour contrôler que l'autre groupe ne se tire pas les flûtes, et venir rapporter tout cela à La Bosse. Et BIM! 1850 vers La Barillette (ça montait bien en 1 thermique depuis St-Cergue). Je crabais face à la Dôle à 20km/h à cause du Nord de 15km/h. Mais pas turbulent, sympa. Je me colle sous le cumulus monobloc qui barre le ciel jusqu'au Mt-Tendre et n'enroule pas jusqu'à Bassins. Après, ça gonfle un peu partout (sur les Rousses et plus au NO), et il commence à pleuvoir sur Gingins. Pas une journée à crosser. Et puis j'ai envie de partager le repas de cette sympathique équipe au resto de Givrins. Donc après 1h je rejoins Sergey et Dominique qui ont déjà posé.





sympa les copains :-D


vendredi 24 mai 2019

Bosse avant le surdéveloppement: même pas 2 heures encore...

M'enfin content quand même. Un départ laborieux. Assez stable en basse couche. Je manque de poser mais un thermique très couché partant du secours me permet d'enrouler avec une buse, puis Etienne pendant 15' pour remonter décalé du déco. Après ça s'accélère, mais il faut rester concentré. Je passe devant la Dôle à 2000m. Comme d'hab, soit du défonce la TMA, soit tu plouffe. l'entre-deux est de l'art. Cette fois je m'en tire pas trop mal et arrive à Vesancy à 2000. Comme ça gonfle pas mal sur la crête principale je décide de transiter sur le Jura (Valserine) où les cums sont moins gros. Ça reprend et je monte à 2300. Je vise une tache de soleil près de La Givrine. Mais je suis contré (?) et cette fois (pas comme hier low safe au même endroit à 20m/sol) je plouffe. Avec des gros cums partout! Bon de toute manière ça développe trop pour un vrai cross. Je pose comme une merde de caniche qui a la gastro. C'est la première fois que mon casque me sert, en 12 ans et plus de 2000 vol. J'ai pensé à Schumi. Des brises dans tous les sens je vache vent de cul alors que je venais de tourner pour me mettre  face au vent. En roulé boulé. Pas de mal. Ma bouteille et mon téléphone (pourtant assurés) sont à 5 et 10 mètres. 1h50 de vol, intéressant! mais pensez-vous que je vais pouvoir voler plus de 2 heures cette année!!!??? Debleuuuu. Je rentre en stop très facilement après une petite balade dans les pâturages. Une bière sur la terrasse avec Raf Renzi. Kreu et Thomas, en attente au déco replient sous les gros noirs. La pluie arrive. On va voir Philip de Boer à l'hôpital (malléole cassée, il a 60 ans aujourd'hui). Dommage, l'ami, faudra attendre 2 mois avant de pouvoir revoler avec toi!



Pascal Jaunin

Des nuages plutôt bizarres

Je vise la soleil vers La Givrine. Dôle à droite


Derrière, La Faucille

jeudi 23 mai 2019

2 vols de 1h50 de St-Cergue: à 10h et 16h

Joli vol matinal à 1850 vers La Dôle. Posé pour bosser :-/
2e vol à 16h, vers la Dôle de nouveau, je passe à son NO et manque de poser derrière. Mais ça repart. Morbier puis un bout vers Roche-Champion. J'y renonce en croisant Yoann Gresset. Retour vers les Rousses. Mais je merde. Yoann pas. Je rentre en stop, marqué par Yoann à 2300m sur les Rousses. Groumpf! m'enfin, c'était chouette quand même.






Mon taf, l'école de Genolier




bon, retour au taf

2e vol, 2300m




MERCREDI 22 MAI: Grandvillard...tonique

Bien tonique! du +6 . Je persévère un peu mais vais poser après 1h50 de balade locale. Le vol du soir était-il féérique? Avec Kreukreu, et rencontré sur place: Henry, Pascal, Jeanjean et Bubu. On était 6 du CVLD





jeudi 16 mai 2019

Bosser, bosser, toujours bosser...

Aujourd'hui, c'était le cas:

Voler à "La Bosse", se dit "bosser", chez nous. La Bosse, c'est le p'tit nom du site de vol de St-Cergue.

J'ai donc commencé par bosser; décollage vers 10h20, après montée à pied. 1h10 intéressante, puissante, printanière quoi. Froid, 1650m, joujou autour des nuages de plafonds diverses.

Puis, je pose pour aller bosser... pour de vrai.

A 15h10, je retourne bosser. 2000m, je retrouve Ruru, qui, comme d'autres qui ont pu bosser sans bosser, rentre d'un joli vol sur le Jura. On vole ensemble vers Burtigny dans un air qui monte joliment loin du relief. Après 1h40, sans plus d'objectif, je vais poser. De toute manière ça se calme bien.

On finit en apéro sur ma terrasse. Ah... quand le printemps veut bien, ça fait du bien!

la Côte, son vin, le Signal de Bougy tout au fond, puis Lausanne, puis Les Pléiades où on distingue mon ami Mathieu Thuner, et Vincent Talleu ;-D
vol du matin
vol du matin
vol de 16h, rencontre de Ruru





le côté obscur de la force
et le côté lumière!!!


Ruru, Kreukreu, Henry qui a super bien volé (pour un jeune), Jörg