dimanche 16 juin 2019

Petit Poupet

2h30 à me battre pour monter puis contre la brise. Mais sympa. Remonter le vent avec ma Mentor, impossible. Après 2 essais je renonce. pas assez de pénétration. Avec mon ami Philippe Kreukreu.

Au plaf au-dessus du déco NE au sud du Poupet. Même accéléré à coin je ne passe pas le col à gauche (du Poupet).




samedi 15 juin 2019

VENDREDI 14 JUIN: tentative de Dôle au coucher de soleil

... on est redescendu à pieds. Contrairement aux modèles, le foehn a sévi plus longtemps. 60kmh à 21h20, on laisse tomber. Mais sympathique balade avec mon ami Kreukreu.







jeudi 13 juin 2019

MERCREDI 12 juin: St-Cergue puissant et Charézier

Lien de FB:

St-Cergue, une heure bien puissante avant midi

Pour une fois je fais l'inverse: je copie le post de FB sur mon blog.


mercredi 5 juin 2019

Petit St-Cergue d'après-midi stable

1400 max, air désagréable,  thermique désirant s'émanciper mais freiné par la stabilité. Donc pète-sec. Je persévère un peu, mais au pied de la Barillette, Vesancy semble encore loin dans ces conditions. Pas envie de batailler plus. Je rentre à Givrins. Là, les thermiques de plaine sont bien plus sympa. Dommage de devoir les quitter à 1050m ! 1h20 avec Henry. Après, on va rendre visite notre ami Philip de Boer dont la malléole transpire dans une coque en plastique pour encore 6 semaines. Un rosé sympa suivit d'un p'tit limoncello (ou 2, ou 3...).



Le domaine Schumacher à gauche, ma petite maison à droite... un monde de différences


lundi 27 mai 2019

Dôle en soirée... plutôt ratée

Moins nuageux que prévu, je renonce au Salève: restons chez nous!
Montée à pied, 35'. Le vent n'est pas extrême, mais rafaleux, et tonique, dû au gros gradient de température. Pas pressé, les modèles signalent un net faiblissement. Je prends quelques photos. Mais le vent forcit à 28-39km/h. Je me dis que ça va baisser. Et ce qui baisse pour commencer, c'est le plafond. Groumpf! D'abord la boule de La Dôle, puis mon déco sous les petits arbres de la crête. Le vent faiblit vraiment après plus de 2h d'attente, mais c'est bouché. Une ouverture et je fonce. Plus grand chose à faire, je vole 7 minutes. Re-groumpf! Ouiiiiii, je saiiiiiis, au Salève Séb fait 40 km...
Pas une photo en vol :-/







samedi 25 mai 2019

Entretien des sites du CVLDôle, et vol avant l'orage

A 9h on se scinde en 2 groupes: 1 pour St-Cergue et 1 pour la Barillette. Il y a 5-6 personnes par groupe. Belle participation, ça faisait longtemps qu'on n'avait pas vu autant de copains du CVLD en même temps:

KREUKREU - JORG - LUCA - JOSE - LIONEL - HENRY - CHRISTIAN - VALENTINO - ETIENNE - RICKLI 1 & 2 - SERGEY - DOMINIQUE - PASCAL M. - RAPHAEL -  et votre serviteur. On a même croisé Ruru en buvant la bière après.

Ayant dû céder mon sécateur et ma scie à ceux qui n'ont pas emmené leur outil, je me retrouve désoeuvré sur le déco où il n'y avait de toute manière pas grand chose à faire. Le soleil, la brise, les hirondelles, les cums qui gonflent, et même les copains qui me poussent... je me sens dans l'obligation d'aller tâter la masse d'air à 10h00. Histoire de voler jusqu'à la Barillette pour contrôler que l'autre groupe ne se tire pas les flûtes, et venir rapporter tout cela à La Bosse. Et BIM! 1850 vers La Barillette (ça montait bien en 1 thermique depuis St-Cergue). Je crabais face à la Dôle à 20km/h à cause du Nord de 15km/h. Mais pas turbulent, sympa. Je me colle sous le cumulus monobloc qui barre le ciel jusqu'au Mt-Tendre et n'enroule pas jusqu'à Bassins. Après, ça gonfle un peu partout (sur les Rousses et plus au NO), et il commence à pleuvoir sur Gingins. Pas une journée à crosser. Et puis j'ai envie de partager le repas de cette sympathique équipe au resto de Givrins. Donc après 1h je rejoins Sergey et Dominique qui ont déjà posé.





sympa les copains :-D